Depuis plusieurs jours j'ai des photos coincées dans la tête, incapable de les faire car il me manque le modèle, alors je rêve du modèle et je rêve aussi des photos et je passe mes journées frustré, obsédé par le modèle, obsédé par les photos que je ne peux pas faire et que j'essaye de reproduire, en vain, parce que c'est pas le bon sujet et pas la bonne lumière, y'en a une dans ma tête qui s'éclaire à la bougie, avec un débardeur déchiré, le même depuis des années, les cheveux en bataille et un mégot froid dans le cendrier, l'œil de verre, l'insolence, en légende quelqu'un rigole, "t'as toujours eu la gueule de Denis Lavant".

Vincent me dit qu'un jour j'arrêterais de traiter les gens comme des icônes,
mais pour l'instant je sais pas faire autrement que de les raconter, à l'infini.
︎︎︎